Stage avec Caroline BOUSSARD et Patrick GAIAUDO 5-8 mai 2018

INTENTIONS POUR UN « NOUS »

Partons du principe que « nous » ne savons rien, et que « nous » ne parlons pas la  même langue. Nous serions comme le caillou qui se laisse emporter par l’eau et le flux de la rivière, à la différence près que notre attention et notre vigilance nous rend disponible à inverser ou contrarier le sens de la chute, sa vitesse, sa course, sa direction…
En d’autres termes, être protagoniste, initiateur pour le groupe, ou bien « être avec » sans demi mesure, coller à la proposition sans distance.
Devenir une meute sauvage, ou bien une meule de foin! Être bête à manger du foin, si cela est une fête!
Célébrer ce qui vient et observer combien il nous faut de patience pour que cela devienne quelque chose : une image, une intensité, une force, une masse, « un rien » qui porte un nom ou qui fasse sens à nos yeux, à nos oreilles, sous nos doigts, sous nos pieds.
Nous célébrer et célébrer le lieu : trouver des repères, récolter nos sensations comme des éléments d’un paysage commun à construire. »

Patrick GAIAUDO

 

Tout le stage ici